Amicale de l’Offshore Pétrolier

Accueil > Médias > Le Pélican > LE PELICAN N° 85

mercredi 9 octobre 2019, par Patrick Braire

LE PELICAN N° 85

PRINTEMPS 2019

Chers Amis et adhérents,

Ce numéro a été tiré à 150 exemplaires et adressé à vous environ 110 fidèles adhérents de l’A.O.P. qui renouvelez votre adhésion chaque année, spontanément ou après quelques relances, à une vingtaine de personnes veuves, et à une vingtaine d’amis de l’A.O.P. que nous appelons "VIP" car pour nous ils sont vraiment importants, soit parce qu’ils nous accueillent (SS7), soit parce que leurs Sociétés ont contribué au développement de l’A.O.P ou font partie de la galaxie parapétrolière avec laquelle nous avons tissé des liens amicaux depuis la création de l’AOP en 1984.

L’annuaire 2019 ci-joint ou sinon en cours d’expédition, donc émis début Avril, a laissé le temps, depuis Octobre 2018, à ceux qui le souhaitaient de se réinscrire.

Inutile de dire que ceux qui ont malheureusement disparu de nos listings, faute du renouvellement de leur inscription peuvent toujours se rattraper et savent comment. Ce Pélican vous apportera un peu d’optimisme par la variété habituelle de ses articles, depuis la présentation de Subsea 7 d’aujourd’hui, en passant par un robot d’exploration sous-marine révolutionnaire, et encore la suite du compte-rendu du voyage de l’A.O.P. à Marseille en octobre dernier en attendant la visite du sous-marin SAGA, dont une belle description vous est également proposée.

Comment ne pas évoquer à l’heure du "Chant du Loup’’ les sous-marins célèbres aux histoires extraordinaires ou souvent tragiques tels que l’Alose, le Bathyscaphe, la Minerve, le Tresher, le Komsomolet, le Koursk, et plus récemment le sous-marin argentin San Juan ; nous vous parlerons de certains d’entre eux dans nos prochaines publications.

Au chapitre encore plus sensible et "Amicale", plusieurs d’entre nous sachant la lutte courageuse de Thérèse DESBOIS contre la maladie, lui ont apporté des aides matérielles et morales au cours de ces derniers mois.

Je lui ai rendu visite ce 4 Avril à l’hôpital Sainte Périne à Paris, très affaiblie, Thérèse est heureuse d’entendre quelques mots des A.O.P.s, et en votre nom à tous, je lui ai redit notre grande estime, et l’ai embrassée et encouragée de votre part. Amicalement à vous tous.

Jean-Marie DELAPORTE
Président de l’ A.O.P.