Amicale de l’Offshore Pétrolier

Accueil > Médias > Le Pélican > LE PELICAN N° 80

lundi 18 juin 2018, par Patrick Braire

LE PELICAN N° 80

HIVER 2017 / 2018

CHERS AMIS DE L’AOP,

Ce Numéro 80 du Pélican vous apporte un air de fraîcheur maritime, puisque vous y lirez le dernier volet de la construction de la digue de Cherbourg, un chapitre de l’onomastique de l’Offshore Pétrolier, un article sur la pêche aux bars, un autre sur les fermes de saumons. Que d’eau, que d’eau !

Une bande dessinée, Tintin au pays de l’Or Noir, le pétrole, bien évidemment, nous ramènera les pieds sur terre, alors qu’un bel article sur la vie de Yves de Kermartin célèbre breton plus connu comme Saint Yves, nous rapprochera du ciel.

Le Chat, les Birds et le Sudoku vous apporteront en final une dose d’humour et de détente.

Vous trouverez aussi pour la première fois un dessin humoristique touchant de très près nos métiers de l’offshore ; l’auteur en est un ami de l’AOP, Gilbert Maurel qui en ses qualités de psychologue et d’homme d’expérience à bord de nombreuses unités offshore vous fera revivre par ses dessins des anecdotes amusantes et rafraîchissantes. Nous publierons maintenant à chaque édition sous la plume de Gilbert un extrait de son abondante production, ainsi, vous attendrez Pélicans et Flashs avec encore plus d’impatience.

Encore un mot pour vous rapprocher du grand bleu, en vous confirmant que nous allons monter pour l’automne 2018 un voyage à Marseille, où nos amis de Comex et du CACX (Comité des Anciens de Comex) m’ont confirmé qu’ils accueilleront avec plaisir ceux d’entre nous qui s’inscriront pour cette plongée sympathique dans le présent de la cité phocéenne, et dans le passé en vous proposant la visite du sous-marin SAGA, bâtiment pionnier de l’industrie sous-marine.

Enfin, vous qui m’avez élu président de l’AOP il y a cinq ans, je dirais donc que le temps de mon quinquennat a expiré ,et que au terme de cette sixième année en cours, année élective selon nos statuts, vous devrez élire un nouveau Conseil d’Administration d’où sortira un nouveau président, merci donc de réfléchir à vos candidatures, l’AOP en a besoin pour poursuivre sa route, j’y veillerai avec vous pour que vous tous, adhérents et lecteurs de nos publications, continuent à profiter du travail de votre bureau pour les années à venir.

Grâce à vous et à Subsea 7 que je remercie de son accueil au sein de son bureau de Suresnes, l’AOP restera fidèle au poste.

Bien amicalement,

Jean-Marie DELAPORTE Président de l’AOP