Amicale de l’Offshore Pétrolier

Accueil > Actualités > Toutes nos actualités > Projet de canal ferroviaire pour éviter le détroit de (...)

Projet de canal ferroviaire pour éviter le détroit de Malacca

vendredi 5 juin 2015, par Raphaël Devillers

Après les travaux qui s’achèvent à Panama et Suez et en attendant un canal transocéanique au Nicaragua, un nouveau projet géant est proposé par un institut de recherche coréen sur les infrastructures, KRR. Le projet permettrait de contourner, pour une partie du fret, le détroit surchargé

Le projet

L’idée consiste à éviter 2 000 km de navigation en coupant l’isthme thaïlandais de Kra par une voie ferrée. Un projet de voie maritime est déjà dans les cartons depuis longtemps pour éviter le détroit de Malacca, surchargé et sous la menace de conflits à l’heure où l’expansionnisme chinois suscite beaucoup d’inquiétudes en Asie de l’est et du sud-est. Même les Chinois veulent le contourner avec le choix d’un collier de perles de port autour de l’Inde et de très gros investissements pour mieux se connecter à la Birmanie, à l’ouest du détroit.

Le projet maritime pour traverser l’isthme est estimé à 7,1 milliards de dollars. Il pourrait faire face aussi à des problèmes environnementaux et d’opposition de la population. Ce projet de chemin de fer est beaucoup moins cher, 4,8 milliards de dollars, selon Jinyu Choi le directeur général de KRRI. La voie ferrée de 57 km partirait de la région de Ranong (golfe de Kra Buri) sur la mer d’Andaman pour rejoindre Chumphon, sur le golfe de Thaïlande, à l’est. Elle serait connectée à des ports de transbordement de chaque côté.

Ce projet va être proposé en août en détail au gouvernement thaïlandais dans le cadre d’un grand symposium sur le ferroviaire, précise KRRI.

JPEG - 47.2 ko
Thèmes