Amicale de l’Offshore Pétrolier

Accueil > Médias > Revues de presse > Le Neptune Despina

jeudi 17 novembre 2011, par Raphaël Devillers

Le Neptune Despina

Neptune Despina {JPEG}

Le groupe britannique Reef Subsea a décidé d’affréter pour une période de 5 ans les deux nouveaux navires de la compagnie norvégienne Neptune Offshore, récemment livrés par les chantiers chinois Sinopacific. Devant être rebaptisés Reef Despina et Reef Larissa, les deux bateaux doivent rejoindre leur nouvel opérateur mi-janvier. Dans le même temps, Reef Subsea a annoncé qu’il était entré au capital du propriétaire des navires, en prenant une part de 25% dans la société.

Pour mémoire, Neptune Offshore, fondée en 2006, est basée à Fosnavag, en Norvège. Jusqu’ici, la compagnie de disposait que d’un seul navire, le Neptune Naiad. Conçus pour la construction de structures sous-marines et les opérations IMR (Inspection, Maintenance et Réparations), les deux nouvelles unités de Neptune mesurent 98.6 mètres de long pour 19 mètres de large.

Neptune Despina {JPEG} Les Despina et Larissa peuvent, notamment, mettre en œuvre de gros robots télé-opérés de la classe Work ROV. Ils disposent d’une grue d’une capacité de 150 tonnes, d’une « moonpool » (ouverture dans la coque pour les travaux réalisés à l’aplomb du navire), de 750 m² de surface de pont et d’une plateforme hélicoptère. Dotés d’un système de positionnement dynamique DP2, ces navires, capables d’atteindre une quinzaine de noeuds, sont équipés de cinq moteurs diesels d’une puissance unitaire de 1825 kW, deux propulseurs azimutaux de 2500 kW chacun, deux propulseurs d’étrave de 1200 kW chacun et un propulseur rétractable de 2500 kW. Ils peuvent également être exploités dans des zones polaires, disposant d’une cerification ICE-C. Ces bateaux, du type SX130, adoptent un design X-BOW à étrave inversée, conçu par le groupe norvégien Ulstein.